Voyage
Tibet : conseils pratiques

Sac à dos : quoi emporter ?

C’est toujours une question importante de savoir quoi emporter dans ses baggages, surtout si vous partez pour un trek : vous avez besoin de l’essentiel, sans pour autant vous encombrer.

  • Avant tout, évidemment votre passeport, votre visa, un peu d’argent liquide, votre contrat de voyage avec le programme.
  • Vêtements : au Tibet, il fait doux en milieu de journée (beaucoup de soleil) et peut faire très froid la nuit ainsi que les matins et soirées. Prévoir donc plusieurs couches de vêtements à mettre ou retirer au besoin. En Juillet et Août, il pleut régulièrement, prévoir donc des vêtements adéquats.
  • Si vous faites une randonnée, inutile d’apporter une tente, qui sera fournie par votre agence. Il en est de même pour les sacs de couchage. Mais vous pourrez préferrez vos propres sacs de couchage, plus confortables.
  • Snacks pour pendant la randonnée, fruits secs, etc.
  • Trousse médicale : crème solaire, médicaments contre le rhume, gel hydroalcoolique.
  • Votre appareil photo…

Budget à prévoir

Vous vous demandez combien coûte un voyage au Tibet en moyenne ? C’est évidemment une question cruciale ! Voici les différentes parties à prévoir dans le budget :

  • Visa chinois : pour un visa touristique de 30 jours, simple entrée : 70 € Lisez cet article Visa et Permis Tibet
  • Transport jusqu’en Chine : si par exemple vous êtes en France, vous devez prendre un vol vers une ville de Chine avant de prendre un vol ou un train pour Lhassa. Villes possibles : Pékin, Shanghai, Chengdu principalement. Aller-retour en classe économique : entre 600 et 1200 €. Lisez cet article Train pour Lhassa
  • Transport jusqu’à Lhassa (entre la ville chinoise et Lhassa), en train ou en avion. Aller-retour entre 350 et 650 €.
  • Frais d’agence : vous êtes obligés de passer par une agence pour voyager au Tibet. L’agence doit selon la règlementation locale couvrir au minimum : permis Tibet, guide, transports sur place, hébergement et assurance. Là, ça dépend beaucoup de la saison (moins cher de Novembre à Février, plus cher en juillet et Août), du nombre de personnes dans le groupe, et de la qualité de l’hébergement. En général, comptez entre 60 et 120 € par jour et par personne.
  • Repas, visites : les agences n’ont pas l’obligation de comprendre les repas et les visites dans le forfait, et beaucoup ne le font pas, ce qui vous permet de mieux gérer votre budget. Comptez environ 10 € par jour et par personne pour les repas, et 10 € pour les visites.
  • Pourboires : pour votre guide local, et votre chauffeur. Ce n’est pas obligatoire mais recommandé. C’est une pratique très répandue. Comptez environ 10 € par jour pour le chauffeur, et 10 € par jour pour le guide.
  • Vos dépenses personnelles : cela dépend de vous !

Au total pour un circuit d’une semaine au Tibet par exemple : entre 1800 et 3200 € par personne. Ce prix peut aussi augmenter si vous voulez faire un circuit sur-mesure, ou avec de longues randonnées, qui nécessitent de l’organisation supplémentaires de la part de l’agence.

Voyage Tibet  conseils pratiques

Voyage Tibet conseils pratiques

Étapes de réservation

Réserver son voyage au Tibet doit impérativement se faire à l’avance ! Dans l’idéal, 3 mois à l’avance. Les différentes étapes à respecter sont les suivantes :

  • – Contacter une agence de voyage locale pour réserver un tour.
  • – Réserver votre vol pour la Chine. C’est à faire le plus tôt possible. Au moins 3 mois avant le voyage.
  • – Faire votre visa chinois : dès que vous avez vos billets d’avion, vous pourrez faire votre visa. Attention : il ne faut pas faire le visa trop tôt : à partir de 3 mois avant le départ car vous avez 90 jours pour entrer en Chine après émission du visa.
  • – Une fois votre visa obtenu, vous devez transmettre à votre agence sur place les scans de votre passeport et de votre visa : l’agence en a besoin pour obtenir le permis Tibet.
  • – Environ 2 à 3 semaines avant votre départ, votre agence vous confirmera que le permis Tibet a bien été obtenu (sinon, il vous rembourseront votre voyage).

Choisir son agence de voyage

Comme pour tout achat, vous devez comparer différents critères pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix. Nos conseils pour choisir votre agence sont les suivants :

  • – Préférez une agence francophone ou anglophone, et qui vous proposera devis précis et un contrat à signer. De cette façon, il n’y aura aucune ambiguïté sur les prestations que devra vous fournir l’agence, et vous pourrez contester plus facilement.
  • – Partez avec une agence en Chine de préférence. Il y a plusieurs raisons : d’abord elle sera moins chère qu’une agence à l’étranger comme au Népal et a fortiori en Europe. D’autre part, S’il arrive un problème quelconque sur place, l’agence en Chine aura plus de facilité pour le résoudre (vous pourrez les contacter plus facilement et ils sont mieux placer pour intervenir). Enfin les agences en Chine auront plus de facilités pour obtenir le permis Tibet, et aussi vous donnerons de meilleurs conseils.
  • – Partez avec une agence officielle, et éviter les offres proposées par des gens qui se disent être guides, ou encore les offres des auberges. Vérifier que l’organisme est en conformité avec les lois sur le tourisme en Chine, qui les obligent à proposer un guide local, les transports sur place, l’hébergement, et une assurance.

Hébergement sur place

Dans la R.A.T. (région autonome du Tibet), il y a des règles assez strictes concernant l’hébergement des voyageurs étrangers au Tibet. Ainsi, il n’est pas possible de dormir chez l’habitant dans cette région. En règle général, il est possible de dormir dans des hôtels ou des auberges de jeunesse. Les hébergements au Tibet sont globalement d’un standard inférieur au reste de la Chine, et a fortiori dans les pays développés. Les auberges de jeunesse sont à éviter car plutôt rustiques (notamment manque d’eau chaude, et sanitaires…), et elles ne sont pas beaucoup moins chères que les hôtels 2 ou 3 étoiles. C’est donc ce dernier type d’hébergement que nous recommandons. Selon la saison et le lieu, une chambre double coûte entre 25 et 50 euros par nuit.
Pendant les randonnées au Tibet, et au camp de base Everest, vous aurez aussi la possibilité de dormir en tente. C’est votre agence qui s’en occupera, inutile d’apporter votre matériel.
Dans le Tibet oriental, vous avez généralement plus de liberté que dans la R.A.T. Cela signifie entre autres la possibilité de choisir des hébergements plus proches de la population tibétaine.

Mal de l’altitude et autres questions de santé

Mal de l’altitude

Le mal de l’altitude (ou mal aigu des montagnes) est un mal très courant à des altitudes supérieures à 3000 m. Le mal de l’altitude est dû à l’appauvrissement de l’air en oxygène. Il se manifeste en général par des maux de têtes, nausées et vertiges. Au dessus de 4000 m, la majorité des personnes ressentent de tels symptômes. Il existe des symptômes plus sévères mais plus rares du mal de l’altitude, allant jusqu’à des œdèmes pulmonaires, le coma et la mort.
Ce mal peut toucher tout le monde, que vous soyez sportif ou non.
Rassurez-vous cependant, en respectant quelques règles élémentaires, vous pourrez limiter le mal de l’altitude :

  • – Ne pas monter trop vite : respecter des paliers et prendre du repos. Pas plus de 900 m par jour et pas plus de 300 m par jour au dessus de 3700 m.
  • – Reposez-vous beaucoup et ne faites pas trop d’efforts, surtout violents. Éviter de boire de l’alcool, éviter les somnifères. Buvez beaucoup d’eau.
  • – Éventuellement, prendre à l’avance des médicaments comme le Diamox. Voir toujours cela avec un médecin ! Il peut y avoir des effets secondaires.
  • – Les personnes en surpoids, les enfants et les séniors ont plus de chance d’être atteint.

Il est possible de respirer de l’oxygène si vous ne vous sentez pas très bien. Normalement les voitures des agences sont équipées de bouteilles. Mais rappelez-vous que la seule façon de supprimer le mal de l’altitude, c’est de redescendre ! Enfin en cas d’urgence rassurez-vous : votre guide tibétain saura quoi faire.

Autres questions de santé

  • – Soleil : le soleil peut être très intense au Tibet, donc si vous avez la peau sensible, prévoir crème solaire, chapeau, lunettes de soleil…
  • – Eau : l’eau du robinet n’est pas potable. Vous devrez consommer sur place de l’eau minérale.
  • – Hygiène alimentaire : pour éviter les diahrées, faïtes attention à ce que vous manger. Prévoir éventuellement un gel hydroalcooloque pour l’hygiène des mains.
  • – Rhume : un simple rhume peut devenir grave au tibet à cause de l’altitude. Évitez de prendre froid et surveillez le cas échéant.
  • – Chiens : éviter les chiens sauvages, nombreux au Tibet, car certains sont porteurs de la rage. Tous les dispenaires sur place ont des sérums au cas où.
  • – Vaccins : hépatite A et typhoïde recommandés. Éventuellement contre la rage si vous avez prévu de passer beaucoup de temps dans des zones reculées.

Comportement sur place

Comme lorsque vous voyagez dans tout autre pays, vous devez respecter des règles de comportements élémentaires. C’est du bon sens que de respecter en premier lieu les lois locales, mais aussi certaines habitudes locales. Dans tous les cas, il s’agit de faire preuve du plus de réserve et de respect possible.
Au Tibet, il faut donc respecter ces consignes générales, ainsi que des règles spécifiques à cette région, à savoir entre autres :

  • – Éviter de parler de sujets politiques ou sensibles avec des locaux, d’autant plus avec des personnes que vous ne connaissez pas bien.
  • – Interdits : ne pas toucher la tête d’un tibétain. Ne pas applaudir ou cracher dans le dos d’un tibétain.
  • – Dans les lieux religieux : respecter le silence. Pas de photos. Se découvrir la tête. Ne pas marcher sur les équipements religieux. Pour tourner les moulins à prières, tourner dans le sens des aiguilles d’une montre (sauf dans les monastères Bön)
  • – Tabous alimentaires : la viande de cheval, d’âne ou de chien, à certains endroits la viande de poisson. Les repas se font généralement en silence.

About the author

Je m'appelle Ricky and je suis auteur de runruckus.com-)) J'ai commencé ce blog parce que rester en bonne santé tout en voyageant dans le monde peut être difficile. C' est mon espoir que créer ce platforme qui vous permet de comprendre l'interaction entre le Voyage et la santé et vous permet de partager vos idées avec vos compagnons de voyage. Je vous remercie de visiter mon blog ! Hésitez pas à parler de mon blog à vos amis et votre famille parce que le Voyage en bonne santé est la seule façon d'y aller

Related Post

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Run ruckus is Stephen Fry proof thanks to caching by WP Super Cache