La peau noire est différente de la peau blanche. Une forte production de mélanines lui donne sa couleur noire. Une couleur qui varie en fonction l’endroit où vit l’individu, de l’éclairement.

La peau noire est d’apect luisant et velouté. Elle est épaisse et dure, d’un grain irrégulier. Elle peut être d’une grande sensibilité, irritable. Elle est très sensible au froid.

Une importante production de kératine également ce qui la protège contre les agressions et lui donne une tonicité que la n’a pas la peau blanche plus fine. Elle ride donc moins vite.

Les problèmes pigmentaires des peaux noires

Chez les personnes à la peau noire, la coloration de la peau n’est pas uniforme, certaines zones étant plus foncées comme le contour de la bouche ou des yeux, le front ou le cou. Les troubles cutanés comme les lésions d’acné, les petites cicatrices, les irritations ou inflammations peuvent entraîner des taches hyperpigmentées. En raison de l’utilisation de crèmes grasses pour traiter les cheveux, l’acné peut être plus importante en lisière du cuir chevelu.

La peau noire est souvent irritable – ce qui peut être lié à des conditions climatiques défavorables – d’où des inflammations superficielles qui donneront des hyperpigmentations. Dans certains cas, l’irritation est due à l’utilisation sur de longues périodes de produits éclaircissants agressifs comme des corticoïdes qui fragilisent la peau et la rendent plus sensible. L’hydroquinone peut aussi donner des dépigmentations « en confettis » (multiples petites taches blanches).

Le vieillissement des peaux noires se traduit surtout par des irrégularités pigmentaires

Soigner une peau noire facilement déshydratée

Chez les peaux noires, la couche cornée n’est pas plus épaisse mais plus dense. La fonction barrière est moins efficace que dans une peau blanche et la peau noire se déshydrate facilement avec une perte transépidermique en eau élevée. Elle desquame et prend un aspect grisâtre surtout en hiver. En effet, elle supporte mal le froid et sous un climat tempéré, comme elle transpire peu, son système naturel d’hydratation se dérègle. La peau du corps est souvent très sèche voire rugueuse avec un aspect « peau de crocodile » notamment sur les jambes. L’épiderme doit donc être hydraté en permanence et nourri sur les zones sèches.

Le dessèchement cutané du visage traité avec des produits non adaptés peut entraîner une hyperséborrhée et une brillance de la peau. D’où la demande en produits hydratants non comédogènes.

Les cheveux et le cuir chevelu sont également souvent très secs ce qui conduit à l’utilisation de soins capillaires graissant pouvant favoriser l’apparition ou aggraver une acné en lisière du cuir chevelu.

Les toilettes trop fréquentes avec des produits d’hygiène agressifs (savon de Marseille, gel douche) ainsi que les gommages mécaniques itératifs doivent être évités car ils altèrent encore le film hydrolipidique et accentuent la sécheresse cutanée et l’irritation d’une peau déjà bien malmenée par l’hygrométrie réduite, le froid, le frottement des vêtements, le calcaire de l’eau dans nos régions tempérées.

Je vous conseille fortement de lire que faire pour avoir une belle peau.

About the author

Je m'appelle Ricky and je suis auteur de runruckus.com-)) J'ai commencé ce blog parce que rester en bonne santé tout en voyageant dans le monde peut être difficile. C' est mon espoir que créer ce platforme qui vous permet de comprendre l'interaction entre le Voyage et la santé et vous permet de partager vos idées avec vos compagnons de voyage. Je vous remercie de visiter mon blog ! Hésitez pas à parler de mon blog à vos amis et votre famille parce que le Voyage en bonne santé est la seule façon d'y aller

Related Post

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *