Run ruckus

Runruckus, platforme pour les amoureux de Sport, fashion, beauté, santé, voyage , photographie,,,

La spondylarthrite

La spondylarthrite

La spondylarthrite est un  rhumatisme inflammatoire chronique qui atteint essentiellement le bassin et le rachis (colonne vertébrale). C’est une maladie fréquente puisqu’elle atteint environ 2 à 3 pour mille de la population générale. Elle atteint plutôt l’homme jeune. On compte 3 hommes atteints pour une femme et les premiers signes de la maladie débutent entre 20 et 30ans.

Les causes de cette maladie ne sont pas très bien connues mais on note une prédisposition génétique certaine. En effet l’antigène HLAB 27 est présent chez 90% des patients atteints (au lieu de 6 à 8% dans la population générale). Et l’affection est 10 à 20 fois plus fréquente chez les parents au premier degré des patients malades.

Le début de la maladie est insidieux et se manifeste par une lombalgie tenace (parfois appelé « mal de reins » dans le langage courant) à prédominance nocturne. Le matin, le rachis est enraidi et cette raideur diminue avec l’activité. Les patients  se plaignent aussi très fréquemment de talalgies (douleurs au niveau des talons).

Quand la maladie évolue, la raideur s’accentue et peut entraîner une ankylose. La colonne vertébrale perd de sa souplesse dans tous ses axes de mobilité. Le patient malade à des difficultés à se pencher en avant, à tourner la tête ce qui rend parfois la vie quotidienne difficile.

On note aussi une tendance à la fatigue : le repos est alors indispensable. D’autres organes comme l’œil et le cœur peuvent aussi être atteints.

Même si l’évolution de cette maladie est chronique, le malade peut conserver une bonne qualité de vie très longtemps. En effet les poussées douloureuses sont bien soulagées par les antalgiques tels que les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) et la rééducation et la kinésithérapie qui sont indispensables, permettent de conserver ou améliorer la souplesse, la mobilité du rachis et la force musculaire.

Cet article a été rédigé par le Dr Annick Vennégues.

Souffrez-vous de spondylarthrite? Connaissez-vous quelqu’un qui en souffre? Partagez votre expérience, laissez un commentaire.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.